Deux-Sèvres : arbres classés "monuments de France", ce que ça change

lundi 11 janvier 2021
par  TerraBotanica1

JPEG - 131.8 ko

JPEG - 128 ko

JPEG - 162.5 ko

JPEG - 18.4 ko

Le cormier de Chamier à Azay-le-Brûlé, le chêne du pigeonnier de Pouzay à Béceleuf et le chêne de Robert le Chouan à Saint-Pardoux… On les avait déjà retenus parmi nos 1.200 arbres remarquables (1) mais on leur a trouvé suffisamment d’importance pour leur ajouter le titre très sélect de « Monuments naturels de France ». En gros, les voilà bientôt monuments historiques (2). Ainsi en a décidé (à la presque unanimité, lire en encadré) la commission départementale de la Nature, des Paysages et des Sites (CDNPS) réunie à Niort le 4 janvier. Ces trois arbres s’ajouteront au chêne vert de Marigny, classé depuis 1931 (3).

C’est quoi ce classement ?

Le classement en monument naturel vise à assurer la protection et la longévité de tout ou partie d’un paysage naturel. On y trouve des sites entiers (comme le Marais poitevin et ses frênes têtards), des chutes d’eau, des falaises ou des rochers. Dans le cas des arbres, ceux-ci doivent présenter a minima des dimensions spectaculaires, ils peuvent aussi tenir leur classement de leur ancienneté, des histoires ou légendes qui leur sont associées. On peut également les classer parce qu’ils ont servi de modèle à un peintre ou sont liés à une figure historique célèbre.

Il existe à ce jour en France environ 400 arbres « monuments naturels ». Dont la moitié sont… en Normandie !

Pourquoi ces trois arbres-là ?

Le majestueux cormier d’Azay-le-Brûlé, essence rare, est d’un âge et d’une hauteur incroyables : 400 ans et plus de 20 mètres. Enfermé dans son pigeonnier, le célèbre chêne de Pouzay, à Béceleuf, compose un ensemble unique en France.

Enfin, le chêne de Robert le Chouan, au lieu-dit « La Cigogne », à Saint-Pardoux, est exceptionnel par sa circonférence (8,60 mètres à 1,30 m du sol), son âge (entre 500 et plus de 900 ans selon les estimations), sa hauteur (25 mètres) et l’histoire qui lui est rattachée : son tronc creux aurait en effet servi de refuge à François-Augustin Robert, dit Robert le Chouan, pendant l’insurrection royaliste de 1832.

Quels sont les effets de ce classement ?

Alors que l’inventaire des arbres remarquables n’est qu’un recensement porté à connaissance, le classement empêche toute destruction. Comme pour les monuments historiques, la moindre intervention par des gens de l’art (un élagage, par exemple) supposera le feu vert préalable de l’État… mais aussi, du coup, son possible soutien financier.

Ces arbres seront-ils signalés pour que le grand public aille les visiter ?

Si l’idée est de les faire connaître, il faut aussi leur éviter la surfréquentation : un piétinement trop important peut en effet fragiliser certains arbres en altérant le sol et les racines. Dans le cas des chênes de Pouzay et de Saint-Pardoux, la signalisation ne sera pas utile, ils sont déjà connus et repérés. Le cormier d’Azay-le-Brûlé ne sera sans doute pas davantage signalé, car reposant sur une propriété privée. Le grand public devra se contenter de l’admirer de loin.

(1) Ils figurent à l’inventaire mené par Deux-Sèvres Nature Environnement en 2014-2015. (2) Il faut en moyenne compter deux ans pour que l’arrêté ministériel ad hoc soit signé. (3) Classé en 1910, le chêne de Saint-Liguaire, à Niort, a dû être abattu en 1981 après sa mort.

JPEG - 49.5 ko


Agenda

<<

2021

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RÉFÉRENCES


Des annonces pour mon jardin avec

labouture.fr

JPEG - 37.3 ko


DERNIERS ARTICLES

  • 2020

- Atelier "Recyclage des déchets verts : compost ou paillage"

- Atelier "Les Cactées"

- Atelier "Taille des grimpantes et vigne"

- Assemblée Générale 2020 et Pommes

  • 2019

- Art floral : Décor de Noël
- Atelier "Petits arbres fruitiers et d’ornement"
- Atelier "Engrais verts"
- Fête des plantes de Bressuire du 6 Octobre
- Pique-nique du 27 Juin
- Atelier Art floral : "Les Roses"
- Concours et expo photos "Au bord de l’eau"
- Floralies de Nantes
- Atelier "Butte de permaculture et plantation haie fruitière"
- Atelier "La santé du jardin"
- Marché de printemps à Terra Botanica ANGERS
- Atelier "Soins aux plantes d’appart"
- Atelier "Sols : Amendements / Paillages"
- Assemblée Générale 2019 et Rosiers

  • 2018

- Conférence de Pierre Donadieu
- Atelier "Couronne de Noël"
- Atelier "Bouturage de bois dormant"
- Atelier "Bulbes"
- Fête des plantes de Bressuire
- Atelier "Fougères"
- Pique-Nique du 28 Juin
- Atelier "Greffage d’agrumes"
- Concours et Expo photos "Plumes"
- Atelier "Insectes et auxiliaires"
- Art floral - Jumelage Louisiane
- Atelier "Vivaces"
- Marché aux plantes 2018
- Atelier "Plantation d’arbres"
- Atelier "Une fleur : la Rose !"

- Assemblée Générale 2018 et les champignons

  • 2017

- Art floral, Noël cuivré
- Pépifolies 2017
- Atelier "Conception de jardin"
- Atelier "Conception de jardin"(suite)
- Atelier "Orchidées"
- Fête des Plantes - Bressuire
- Atelier "Rosiers"
- Concours et Expo Photos "Insectes, Araignées et autres Invertébrés"
- Renaturation
- Bassin

  • 2016

- Artisan en herbe 2016

  • 2015

- Pépifolies 2015
- Feuillage travaillé, Mouvement du vent
- Assemblée Générale 2015 et le safran

  • 2014

- Les figuiers
- Aster et Chrysanthèmes
- Foire aux plantes à Bressuire
- Le jardin de Sébastien
- C’est quoi une greffe
- Expo photos 2015 : "Feuilles"
- Expo photos 2014 : "Fleurs Sauvages"
- Le marché Artisan en Herbe 2014
- Floralies de NANTES
- Les haies bocagères
- Qu’est-ce que je coupe ?
- Rapport d’activités 2013
- Qu’est-ce que c’est ces légumes
- Assemblée générale 2014

  • 2013

- Art floral, de neige et d’argent
- Plantations de vivaces
- Les plantes xérophiles
- Sortie du 21 Septembre
- Taille des fruitiers à noyaux
- Art’Palettes au musée Henri Barré
- Les allergies au jardin
- Sortie du 1er Juin
- Les plantes épiphytes
- Les photos de l’ONG SEF franco malgache
- Expo photos 2013 : les FRUITS
- La campagne avec la ville
- Traitements au naturel
- Tailles des arbustes à fleurs
- Art floral, la tresse du cœur
- L’ortie dans le jardin et dans l’assiette
- Rapport d’activités 2012
- Assemblée générale 2013

- Flash back !
- Le Parc Oriental de Maulévrier
- Le parc Camifolia à Chemillé
- Le parc Terra Botanica à Angers

- De l’humour aussi…
- Construction des toilettes sèches
- Musique au jardin de la Magdeleine
- 20 bonnes raisons de faire le marché "Artisan en herbe"


COURRIER :

Terra Botanica

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

Centre Prométhée

21, rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


LE SITE

optimisé pour Mozilla Firefox

résolution 1280x1024


SIÈGE :

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

21, Rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


CONTACT :

GIF - 1.2 ko

info@terrabotanica-thouars.fr


ADHÉSION

L’adhésion à l’association donne accès aux ateliers gratuitement.

Les sorties sont à tarif réduit.

Montant de l’adhésion :

de 2001 à 2012 : 11 euros

de 2013 à 2018 : 13 euros

de 2019 à 2020 : 15 euros


NOS PARTENAIRES

GIF - 3.2 ko

GIF - 8.6 ko

JPEG - 15.3 ko


GIF - 3.2 ko


GIF - 7.3 ko


GIF - 9.7 ko


GIF - 6.1 ko


GIF - 20.2 ko


GIF - 8.6 ko


GIF - 20.4 ko