Dans les coulisses du lobbyisme

dimanche 6 mars 2022
par  TerraBotanica1

JPEG - 88.3 ko

On lui doit « L’affaire SK1 » et « Sauver ou périr ». Dans le film « Goliath », Frédéric Tellier raconte le combat entre un avocat de malades des pesticides et un puissant cabinet de lobbyistes. Rencontre avec les interprètes.

On peut dire que le nouveau film, absolument passionnant, de Frédéric Tellier tombe à pic. Alors que Caroline Michel-Aguirre et Matthieu Aaron publient chez Allary éditions Les Infiltrés, le réalisateur de Sauver ou périr consacre, en grande partie, son troisième long-métrage aux lobbyistes. Dans leur livre, les deux journalistes de L’Obs racontent par le menu comment les cabinets de consultants facturent des sommes astronomiques pour fournir à des ministres trop pressés des informations (pas toujours totalement étayées) et des éléments de langage. Frédéric Tellier a filmé l’affrontement entre un avocat divorcé, porté sur la bouteille mais plein de convictions, et un lobbyiste particulièrement efficace puisque sans scrupule. Goliath, c’est l’histoire de trois vies, unies malgré elles par un poison. France (Emmanuelle Bercot), prof de gym en collège le jour et manutentionnaire le soir, loue un logement rural à un paysan. Depuis que son compagnon Zef (Yannick Rénier) a développé un cancer, elle est sûre que les pesticides en sont responsables. Patrick (Gilles Lellouche) vient de perdre son procès. Lucie (Chloé Stefani), jeune agricultrice dont la compagne est morte d’un cancer provoqué par un pesticide (la tétrazine), l’avait engagé pour obtenir réparation du laboratoire phytopharmaceutique. Costumes de marque, limousine et gros salaire : Mathias (Pierre Niney) a ses entrées dans les ministères. Qu’il défende le diesel pour le compte des constructeurs automobiles ou qu’il s’oppose à Patrick pour le compte des producteurs de désherbant : il n’est jamais à bout d’argument et ses punchline constituent le gros de l’argumentaire des politiques. Lorsque Lucie, à bout de force, s’immole par le feu sur l’esplanade du siège du fournisseur de la tetrazine, une machine politico-médiatique se met en place. Nous avons rencontré Emmanuelle Bercot, Gilles Lellouche et Pierre Niney. Gilles Lellouche, est-ce que le fait que « Goliath » soit un film engagé vous a convaincu de l’accepter ? Gilles Lellouche : « Pas vraiment. C’est plutôt ce très bon scénario qui éclaire d’un jour nouveau beaucoup des choses dont j’ignorais l’existence. C’est un peu comme pour Pupille de Jeanne Herry que j’avais adoré : j’étais totalement novice sur ce que prévoit la société quand un bébé est abandonné. Ces films nous apprennent des choses. Goliath dévoile les procédés des lobbyistes, leur manière de s’arranger avec la réalité, mais aussi pourquoi on devient activiste. Tout ça me bouleverse. »

Comment construit-on un tel personnage ?

« D’abord, il faut apprendre et comprendre le texte. Ensuite, tout est concret. Je me suis demandé d’où venait ce gars, quelles avaient été les conséquences de sa rupture, de son alcoolisme, d’où lui venait ce sursaut, ce nouveau souffle. C’est un type qui a accepté pas mal de compromis, de pots-de-vin, de petits arrangements… C’est comme un acteur qui va dire “ oui ” à de mauvais films contre un gros chèque qui lui permettra de refaire sa cuisine d’été. Bon, je précise qu’en France, je n’ai jamais connu de lobbyiste qui œuvrait dans le cinéma. Mais j’ai lu quelque part qu’Harvey Weinstein payait les maisons de retraite des anciens artistes votantencore aux Oscar afin d’obtenir leurs suffrages pour ses productions. »

Avez-vous été déçu de ne pas recevoir le César du meilleur acteur ?

« Même si on se prend toujours un peu au jeu et qu’il y a toujours des gens pour vous dire “ je suis sûr que ce sera pour toi ”, c’est parfait et très mérité qu’il ait été donné à Benoît Magimel. Un César, c’est la cerise sur le gâteau, mais je ne vais pas commencer à me plaindre parce que je n’ai pas eu de récompense. »

Emmanuelle Bercot, qu’est-ce qui vous a convaincue d’endosser le rôle de France ?

Emmanuelle Bercot : « D’abord, ce scénario est extrêmement efficace et puis je connaissais mes partenaires et il y avait donc de grandes chances que le film soit réussi. La seule difficulté du rôle pour moi, c’était d’être crédible en prof de sport et en fille qui conduit des chariots dans un entrepôt la nuit. Personnellement, je me considère comme une citoyenne très lambda : très révoltée par beaucoup de choses mais qui ne fait rien pour que ça change. Et je suis très reconnaissante envers ceux qui se bougent. Mais depuis toujours je fais attention aux produits que j’ingurgite et j’ai la chance d’avoir les moyens d’acheter du bio. »

Qu’est-ce que vous connaissiez des lobbyistes ?

« Je n’ai jamais vraiment su à quoi ça correspondait. Une des vertus du film, par l’incarnation de Pierre, c’est que ça devient beaucoup plus concret. Je ne lirai plus jamais un article où apparaîtra ce terme sans faire le rapprochement. »

Lorsque vous lâchez votre caméra de réalisatrice pour redevenir actrice, est-ce que c’est agréable ?

« Oh oui ! Je le dis avec beaucoup de respect pour mes camarades qui font le métier de comédiens, mais c’est très agréable. On est extrêmement choyé, on n’a aucune responsabilité, on est même aidés pour donner le meilleur de soi-même… Et puis pour moi, c’est comme si j’étais petite, que je mettais un déguisement et que je jouais avec mes sœurs. C’est vraiment pareil. » Pierre Niney, comment décririez-vous votre personnage ? Pierre Niney : « C’est un homme qui est engagé pour défendre plusieurs branches et, dans le film, on le voit beaucoup influer les dirigeants pour le compte de l’industrie chimique. C’est un bon père de famille, il croit en ce qu’il fait, il n’est pas cynique. Mais il choisit un prisme et il s’y tient. Parfois il s’arrange avec la réalité, il le sait, mais ça fait partie de son boulot. C’est avant tout le meilleur lobbyiste de lui-même. »

Et puis ça lui offre un certain confort de vie…

« C’est tout le principe du capitalisme, ça appuie sur les bons boutons… Ou les mauvais comme on veut. Et quand on a goûté à ce confort, on a du mal à s’en passer. Il a obtenu, par son travail, une vie luxueuse dont toute sa famille bénéficie. Enfin, il ressent sans doute une stimulation intellectuelle à devoir défendre un jour le diesel, le lendemain les pesticides… Il y avait une scène qui a été coupée où il essayait d’attirer un jeune assistant parlementaire dans ses filets pour devenir lobbyiste. »

Avez-vous parlé avec des lobbyistes ?

« Les deux seuls avec lesquels j’ai pu m’entretenir, et encore sous réserve d’anonymat, étaient des repentis : l’un bossait pour Monsento, l’autre pour l’industrie du tabac. Je vis à la campagne, je suis entouré de champs et je pense que le métier d’agriculteur a été dévoyé par le capitalisme et cette idée fausse de croissance infinie dans un monde où les ressources sont épuisées. Cette transition écologique qui devrait être en place depuis des années n’a toujours pas commencé. »

Avez-vous pris du plaisir à incarner ce Mathias ?

« J’ai adoré ça. C’est un sophiste, un personnage verbeux, avec un langage très technique, qui utilise sa parole comme une arme, il fallait être aux taquets. Je m’étais retiré dix jours dans un hôtel à Biarritz pour apprendre mon texte. J’avais des fiches pour chaque scène avec des mémos pour ne pas m’embrouiller les pinceaux. Personnellement, j’adore l’art de la rhétorique au point de m’être brouillé avec beaucoup d’amis parce que je ne lâche jamais l’affaire ! J’ai toujours été fan des débats, mais assez obsessionnel de ma vérité. Je le regrette aujourd’hui : parfois, au nom de l’amitié, il faut un peu lâcher l’affaire. »

Vous n’êtes pas trop déçu de ne pas avoir eu le César ?

« Non. Je n’y croyais pas du tout. Et puis être nommé, c’est déjà avoir un peu gagné… Vous voyez, je m’arrange avec la réalité. »

« Goliath », sortie mercredi 9 mars.


Agenda

<<

2022

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RÉFÉRENCES


Des annonces pour mon jardin avec

labouture.fr

JPEG - 3 ko SOLSTICE D’ETE LE 21 JUIN

https://www.linternaute.fr/sortir/g…


DERNIERS ARTICLES

  • 2022

- Festival : "Au fil du Thouet" -
- Atelier : Les pollinisateurs -
- Rando : "A la découverte des comestibles sauvages" -
- Art floral : "Pommes" -

  • 2020

- Atelier "Recyclage des déchets verts : compost ou paillage"

- Atelier "Les Cactées"

- Atelier "Taille des grimpantes et vigne"

- Assemblée Générale 2020 et Pommes

  • 2019

- Art floral : Décor de Noël
- Atelier "Petits arbres fruitiers et d’ornement"
- Atelier "Engrais verts"
- Fête des plantes de Bressuire du 6 Octobre
- Pique-nique du 27 Juin
- Atelier Art floral : "Les Roses"
- Concours et expo photos "Au bord de l’eau"
- Floralies de Nantes
- Atelier "Butte de permaculture et plantation haie fruitière"
- Atelier "La santé du jardin"
- Marché de printemps à Terra Botanica ANGERS
- Atelier "Soins aux plantes d’appart"
- Atelier "Sols : Amendements / Paillages"
- Assemblée Générale 2019 et Rosiers

  • 2018

- Conférence de Pierre Donadieu
- Atelier "Couronne de Noël"
- Atelier "Bouturage de bois dormant"
- Atelier "Bulbes"
- Fête des plantes de Bressuire
- Atelier "Fougères"
- Pique-Nique du 28 Juin
- Atelier "Greffage d’agrumes"
- Concours et Expo photos "Plumes"
- Atelier "Insectes et auxiliaires"
- Art floral - Jumelage Louisiane
- Atelier "Vivaces"
- Marché aux plantes 2018
- Atelier "Plantation d’arbres"
- Atelier "Une fleur : la Rose !"

- Assemblée Générale 2018 et les champignons

  • 2017

- Art floral, Noël cuivré
- Pépifolies 2017
- Atelier "Conception de jardin"
- Atelier "Conception de jardin"(suite)
- Atelier "Orchidées"
- Fête des Plantes - Bressuire
- Atelier "Rosiers"
- Concours et Expo Photos "Insectes, Araignées et autres Invertébrés"
- Renaturation
- Bassin

  • 2016

- Artisan en herbe 2016

  • 2015

- Pépifolies 2015
- Feuillage travaillé, Mouvement du vent
- Assemblée Générale 2015 et le safran

  • 2014

- Les figuiers
- Aster et Chrysanthèmes
- Foire aux plantes à Bressuire
- Le jardin de Sébastien
- C’est quoi une greffe
- Expo photos 2015 : "Feuilles"
- Expo photos 2014 : "Fleurs Sauvages"
- Le marché Artisan en Herbe 2014
- Floralies de NANTES
- Les haies bocagères
- Qu’est-ce que je coupe ?
- Rapport d’activités 2013
- Qu’est-ce que c’est ces légumes
- Assemblée générale 2014

  • 2013

- Art floral, de neige et d’argent
- Plantations de vivaces
- Les plantes xérophiles
- Sortie du 21 Septembre
- Taille des fruitiers à noyaux
- Art’Palettes au musée Henri Barré
- Les allergies au jardin
- Sortie du 1er Juin
- Les plantes épiphytes
- Les photos de l’ONG SEF franco malgache
- Expo photos 2013 : les FRUITS
- La campagne avec la ville
- Traitements au naturel
- Tailles des arbustes à fleurs
- Art floral, la tresse du cœur
- L’ortie dans le jardin et dans l’assiette
- Rapport d’activités 2012
- Assemblée générale 2013

- Flash back !
- Le Parc Oriental de Maulévrier
- Le parc Camifolia à Chemillé
- Le parc Terra Botanica à Angers

- De l’humour aussi…
- Construction des toilettes sèches
- Musique au jardin de la Magdeleine
- 20 bonnes raisons de faire le marché "Artisan en herbe"


COURRIER :

Terra Botanica

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

Centre Prométhée

21, rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


LE SITE

optimisé pour Mozilla Firefox

résolution 1280x1024


SIÈGE :

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

21, Rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


CONTACT :

GIF - 1.2 ko

info@terrabotanica-thouars.fr


ADHÉSION

L’adhésion à l’association donne accès aux ateliers gratuitement.

Les sorties sont à tarif réduit.

Montant de l’adhésion :

de 2001 à 2012 : 11 euros

de 2013 à 2018 : 13 euros

de 2019 à 2022 : 15 euros

ADHESION DE SOUTIEN

Si vous voulez nous aider dans nos actions.

2022 : 20 euros


NOS PARTENAIRES


GIF - 3.2 ko

https://thouars.fr/


GIF - 8.6 ko

https://www.facebook.com/Le-Club-de…


GIF - 7.3 ko https://www.thouars-communaute.fr/


GIF - 9.7 ko https://www.deux-sevres.fr/


JPEG - 15.3 ko https://www.artisansfleuristesdefra…


JPEG - 17.5 ko

JPEG - 11 ko

https://www.jdopaysage.fr/


JPEG - 65 ko JPEG - 5.5 ko

www.vion-environnement.fr


GIF - 6.1 ko https://www.edelweiss-sa.fr/


GIF - 20.2 ko https://www.fonteneau-paysage.fr/


GIF - 3.2 ko


GIF - 8.6 ko