Crise du Covid-19 : "le vélo est enfin reconnu comme un mode de déplacement stratégique"

lundi 4 mai 2020
par  TerraBotanica1

JPEG - 106.6 ko

JPEG - 22.9 ko

Boris Wahl, le fondateur du réseau militant ADC Cyclable et de l’enseigne spécialisée Cyclable (54 magasins en France, notamment à Tours et Poitiers mais aussi en Suisse, au Luxembourg et en Belgique), estime que le vélo a une vraie carte à jouer dans les mois à venir. À condition que les pouvoirs publics prennent les bonnes décisions pour appuyer ce développement.

En quoi le vélo peut-il être une réponse à la crise du Covid-19 ?

« Tout le monde se rend compte, le public comme les collectivités, que les gens entassés dans les transports en commun, c’est la meilleure façon de diffuser le virus. Quelle est l’alternative ? Si les gens se mettent massivement à utiliser la voiture pour leurs déplacements quotidiens, on va se retrouver avec des embouteillages monstres dans les grandes villes et ça va générer de la pollution de l’air. Or les personnes atteintes par le Covid sont plus vulnérables au niveau de l’appareil respiratoire. »

Clairement, les lignes sont en train de bouger…

« Beaucoup de collectivités ont mis en place ce qu’elles appellent de l’urbanisme tactique, c’est-à-dire des pistes cyclables qui se veulent provisoires et que tous les cyclistes espèrent définitives. C’est très courageux, vraiment inespéré, fabuleux même. L’objectif étant que leurs habitants se mettent massivement à utiliser le vélo et que la voirie puisse absorber des cohortes de cyclistes. Le public va craindre de prendre les transports en commun mais les collectivités ne souhaitent pas non plus qu’il y ait beaucoup de monde dans les transports en commun. »

Comment avez-vous accueilli le plan de 20 millions d’euros du gouvernement qui comprend un forfait de 50 € pour la remise en état d’un vélo ?

« C’est une consécration du vélo qui est enfin reconnu comme un mode de déplacement stratégique au même titre que le transport ferroviaire, routier ou aérien. Souvent, les responsables publics ne prennent pas les politiques de développement du vélo autant au sérieux qu’un projet de tram ou de route. Là, c’est la reconnaissance que le vélo est indispensable à la population. C’est extrêmement réjouissant. En revanche, l’économie est la rencontre entre l’offre et la demande et, quand la demande est largement supérieure à l’offre, ce n’est pas la demande qu’il faut accompagner mais l’offre. »

Parce que les ateliers de réparation sont déjà saturés ?

« Plus les villes sont grandes et plus les ateliers sont saturés. En particulier depuis les grèves d’octobre. Beaucoup de gens se sont mis au vélo comme une alternative aux transports en commun. Ils se sont rendus compte que c’est très pratique, agréable, qu’il ne pleut pas tout le temps et que ça leur permet de faire un petit peu d’exercice pour ceux qui appuient un peu fort sur la pédale. Une part significative de ces personnes qui ont redécouvert la mobilité quotidienne à vélo ont conservé le vélo comme mode de déplacement. Depuis, nos ateliers ont tendance à être saturés. Aide ou pas aide, les professionnels ne pourront pas répondre à la demande. »

Quelle aide serait-elle pertinente ?

« Ouvrir un atelier de vélo et former des techniciens, ça ne se fait pas en un claquement de doigt. Une formation de technicien cycle c’est deux mois de formation théorique et six mois de stage d’application. Cette prime de 50 € risque juste de créer un effet d’aubaine dans les campagnes où les ateliers ne sont pas saturés. Les aides publiques pourraient porter sur l’accompagnement de la formation des techniciens.

Le député des Bouches-du-Rhône Jean-Marc Zulesi soutient aussi une mesure de réduction de la TVA sur les travaux de réparation des vélos. Cela permettrait, par exemple, de réparer une roue voilée plutôt que de la remplacer si le coût de la main-d’œuvre du technicien devenait moins cher que la roue fabriquée en Chine. »

Dans le monde d’après, il y aura donc plus de vélos…

« Nous constatons que nous sommes capables de mettre toute l’économie en pause. Cela va nous amener à prendre conscience que nous sommes en capacité de sauver le climat et la biodiversité. Que nous pouvons changer les choses. C’est possible. Sur le vélo, c’est la traduction très concrète de cela. Il est possible de mettre massivement des millions de personnes sur un vélo du jour au lendemain. C’est un formidable message d’espoir. »


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RÉFÉRENCES


Des annonces pour mon jardin avec

labouture.fr

JPEG - 186.4 ko

La Fritillaire Pintade de Françoise DAVID

DERNIERS ARTICLES

  • 2020

- Atelier "Les Cactées"

- Atelier "Taille des grimpantes et vigne"

- Assemblée Générale 2020 et Pommes

  • 2019

- Art floral : Décor de Noël
- Atelier "Petits arbres fruitiers et d’ornement"
- Atelier "Engrais verts"
- Fête des plantes de Bressuire du 6 Octobre
- Pique-nique du 27 Juin
- Atelier Art floral : "Les Roses"
- Concours et expo photos "Au bord de l’eau"
- Floralies de Nantes
- Atelier "Butte de permaculture et plantation haie fruitière"
- Atelier "La santé du jardin"
- Marché de printemps à Terra Botanica ANGERS
- Atelier "Soins aux plantes d’appart"
- Atelier "Sols : Amendements / Paillages"
- Assemblée Générale 2019 et Rosiers

  • 2018

- Conférence de Pierre Donadieu
- Atelier "Couronne de Noël"
- Atelier "Bouturage de bois dormant"
- Atelier "Bulbes"
- Fête des plantes de Bressuire
- Atelier "Fougères"
- Pique-Nique du 28 Juin
- Atelier "Greffage d’agrumes"
- Concours et Expo photos "Plumes"
- Atelier "Insectes et auxiliaires"
- Art floral - Jumelage Louisiane
- Atelier "Vivaces"
- Marché aux plantes 2018
- Atelier "Plantation d’arbres"
- Atelier "Une fleur : la Rose !"

- Assemblée Générale 2018 et les champignons

  • 2017

- Art floral, Noël cuivré
- Pépifolies 2017
- Atelier "Conception de jardin"
- Atelier "Conception de jardin"(suite)
- Atelier "Orchidées"
- Fête des Plantes - Bressuire
- Atelier "Rosiers"
- Concours et Expo Photos "Insectes, Araignées et autres Invertébrés"
- Renaturation
- Bassin

  • 2016

- Artisan en herbe 2016

  • 2015

- Pépifolies 2015
- Feuillage travaillé, Mouvement du vent
- Assemblée Générale 2015 et le safran

  • 2014

- Les figuiers
- Aster et Chrysanthèmes
- Foire aux plantes à Bressuire
- Le jardin de Sébastien
- C’est quoi une greffe
- Expo photos 2015 : "Feuilles"
- Expo photos 2014 : "Fleurs Sauvages"
- Le marché Artisan en Herbe 2014
- Floralies de NANTES
- Les haies bocagères
- Qu’est-ce que je coupe ?
- Rapport d’activités 2013
- Qu’est-ce que c’est ces légumes
- Assemblée générale 2014

  • 2013

- Art floral, de neige et d’argent
- Plantations de vivaces
- Les plantes xérophiles
- Sortie du 21 Septembre
- Taille des fruitiers à noyaux
- Art’Palettes au musée Henri Barré
- Les allergies au jardin
- Sortie du 1er Juin
- Les plantes épiphytes
- Les photos de l’ONG SEF franco malgache
- Expo photos 2013 : les FRUITS
- La campagne avec la ville
- Traitements au naturel
- Tailles des arbustes à fleurs
- Art floral, la tresse du cœur
- L’ortie dans le jardin et dans l’assiette
- Rapport d’activités 2012
- Assemblée générale 2013

- Flash back !
- Le Parc Oriental de Maulévrier
- Le parc Camifolia à Chemillé
- Le parc Terra Botanica à Angers

- De l’humour aussi…
- Construction des toilettes sèches
- Musique au jardin de la Magdeleine
- 20 bonnes raisons de faire le marché "Artisan en herbe"


COURRIER :

Terra Botanica

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

Centre Prométhée

21, rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


LE SITE

optimisé pour Mozilla Firefox

résolution 1280x1024


SIÈGE :

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

21, Rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


CONTACT :

GIF - 1.2 ko

info@terrabotanica-thouars.fr


ADHÉSION

L’adhésion à l’association donne accès aux ateliers gratuitement.

Les sorties sont à tarif réduit.

Montant de l’adhésion :

de 2001 à 2012 : 11 euros

de 2013 à 2018 : 13 euros

de 2019 à 2020 : 15 euros


NOS PARTENAIRES

GIF - 3.2 ko

GIF - 8.6 ko

JPEG - 15.3 ko


GIF - 3.2 ko


GIF - 7.3 ko


GIF - 9.7 ko


GIF - 6.1 ko


GIF - 20.2 ko


GIF - 8.6 ko