Thouars : Anaëlle Marot repart nettoyer la Méditerranée

lundi 1er juin 2020
par  TerraBotanica1

JPEG - 110.1 ko JPEG - 161 ko JPEG - 105.7 ko JPEG - 25.6 ko

Elle avait fait parler d’elle l’été dernier, déjà, en ramassant les déchets jonchant des plages de la Méditerranée française. Anaëlle Marot, originaire de Missé, mais désormais installée dans le Var, repart ce dimanche, dans un projet certes un peu retardé par rapport à son projet initial, mais toujours plus ambitieux que l’an passé, puisqu’elle aura, depuis l’an dernier jusqu’au 17 septembre, ratissé toutes les côtes françaises de la grande bleue, de la frontière espagnole à la frontière italienne… Et surtout en suivant sa devise : montrer l’exemple sans donner la leçon !

Quel impact la crise sanitaire a-t-elle eu sur votre projet ?

Anaëlle Marot : « Il a retardé mon départ, puisque je devais initialement partir en avril, durant le confinement. Cela m’aurait permis de me reposer deux mois après mon périple à vélo entre Marseille et Cerbère (voir la carte ci-dessous) et mon aventure en kayak entre Hyères et Menton, tandis que je n’aurai que quinze jours de pause. Mais j’ai mis ce temps à profit. Je me suis renseignée davantage sur l’impact du plastique et les alternatives, je me suis préparée physiquement, et entraînée à réparer mon vélo. » Pensez-vous que les gens auront la tête aux déchets, dans ce contexte ?

Des masques et des gants dans la mer

« Peut-être pas tout le monde. Mais je pense que cette crise a chamboulé nos habitudes et démontré que l’impact de l’homme sur la nature pouvait avoir des conséquences lourdes dans notre quotidien. Beaucoup d’études sérieuses relient l’épidémie à l’activité humaine, et notamment à nos pratiques individuelles. Certains en sont conscients et prêts à changer de mode de consommation. Même s’il faut les y encourager en leur montrant qu’à leur niveau, c’est possible. Si la consommation globale de plastique diminue, il y en aura moins dans la mer. »

L’an passé, beaucoup de gens vous accompagnaient, parfois spontanément, dans votre quête de déchets. On imagine que le contexte actuel change la donne…

« En effet. Nous serons limités à des groupes de dix, parfois plusieurs ensemble répartis sur une même plage, et uniquement sur inscription. De ce fait, nous avons recentré notre objectif pour l’axer moins sur le côté participatif, mais plus sur la communication. »

Le coronavirus a-t-il pu changer la situation, selon vous, en Méditerranée ?

« Oui, elle a changé, car on le voit aux informations, on retrouve maintenant beaucoup de masques et de gants au fond de la Méditerranée. Et puis, la crise a ouvert des opportunités aux fabricants d’emballages en plastique, qui ont connu une hausse d’activité de 20 %, tandis que la tendance devait être à la baisse. Ça n’augure rien de bon."

Par quels moyens allez-vous communiquer ?

« J’espère que la presse suivra mon aventure, comme l’an passé. Mais nous allons également publier régulièrement notre actualité sur notre site, www.projetazur.com, et sur les réseaux sociaux, sur Facebook et Instagram (Projet azur). Et j’espère rencontrer des élus dans certaines communes, pour leur expliquer mon action. En espérant qu’il s’en inspire par la suite. »

Comment ferez-vous pour vous loger ?

« J’ai dans l’idée d’aller acheter une baguette de pain vers 16 h, et de frapper à la porte de maisons avec des jardins, pour savoir si, en échange du pain, les habitants voudront bien me laisser un bout de jardin pour que je plante ma tente pour la nuit. Des amis ont essayé et ça s’est très bien passé. Et c’est aussi une façon de communiquer sur ce que je fais… »

Les objectifs du Projet azur

Lancé en 2019, le Projet azur a pour ambition d’une part de nettoyer, avec les volontaires, les côtes méditerranéennes des nombreux déchets qui la jonchent, notamment des plastiques, voire des microplastiques, des petites particules qui s’avèrent être les plus nocives pour la faune. À l’échelle mondiale, 18 tonnes de plastique viennent s’échouer dans les mers et les océans. Mais lors de ces opérations de nettoyage ou des parutions dans la presse et les réseaux sociaux, Anaëlle Marot compte faire passer un message : il existe des alternatives à ces matériaux, et chacun, s’il y est sensibilisé, peut changer ses habitudes de consommation afin de limiter l’achat, et donc la production de plastiques.

Dans cette édition 2020, Anaëlle Marot s’est fixé quelques objectifs chiffrés, pour son périple, qui se déroule du 31 mai au 17 septembre. Après avoir ramassé 500 kg de déchets l’an passé, elle double ses ambitions et espère retirer une tonne de déchets en tout genre de la grande bleue. Elle va pour cela s’arrêter sur 57 sites sur toute la façade méditerranéenne française (à l’exception de la Corse) à travers un périple qui l’emmènera sur plus de 1.000 km, à vélo ou en kayak. Elle traversera six départements dans deux régions administratives.


Agenda

<<

2020

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311

Annonces

RÉFÉRENCES


Des annonces pour mon jardin avec

labouture.fr

JPEG - 203.7 ko

Bientôt l’automne : la saison des courges !

DERNIERS ARTICLES

  • 2020

- Atelier "Recyclage des déchets verts : compost ou paillage"

- Atelier "Les Cactées"

- Atelier "Taille des grimpantes et vigne"

- Assemblée Générale 2020 et Pommes

  • 2019

- Art floral : Décor de Noël
- Atelier "Petits arbres fruitiers et d’ornement"
- Atelier "Engrais verts"
- Fête des plantes de Bressuire du 6 Octobre
- Pique-nique du 27 Juin
- Atelier Art floral : "Les Roses"
- Concours et expo photos "Au bord de l’eau"
- Floralies de Nantes
- Atelier "Butte de permaculture et plantation haie fruitière"
- Atelier "La santé du jardin"
- Marché de printemps à Terra Botanica ANGERS
- Atelier "Soins aux plantes d’appart"
- Atelier "Sols : Amendements / Paillages"
- Assemblée Générale 2019 et Rosiers

  • 2018

- Conférence de Pierre Donadieu
- Atelier "Couronne de Noël"
- Atelier "Bouturage de bois dormant"
- Atelier "Bulbes"
- Fête des plantes de Bressuire
- Atelier "Fougères"
- Pique-Nique du 28 Juin
- Atelier "Greffage d’agrumes"
- Concours et Expo photos "Plumes"
- Atelier "Insectes et auxiliaires"
- Art floral - Jumelage Louisiane
- Atelier "Vivaces"
- Marché aux plantes 2018
- Atelier "Plantation d’arbres"
- Atelier "Une fleur : la Rose !"

- Assemblée Générale 2018 et les champignons

  • 2017

- Art floral, Noël cuivré
- Pépifolies 2017
- Atelier "Conception de jardin"
- Atelier "Conception de jardin"(suite)
- Atelier "Orchidées"
- Fête des Plantes - Bressuire
- Atelier "Rosiers"
- Concours et Expo Photos "Insectes, Araignées et autres Invertébrés"
- Renaturation
- Bassin

  • 2016

- Artisan en herbe 2016

  • 2015

- Pépifolies 2015
- Feuillage travaillé, Mouvement du vent
- Assemblée Générale 2015 et le safran

  • 2014

- Les figuiers
- Aster et Chrysanthèmes
- Foire aux plantes à Bressuire
- Le jardin de Sébastien
- C’est quoi une greffe
- Expo photos 2015 : "Feuilles"
- Expo photos 2014 : "Fleurs Sauvages"
- Le marché Artisan en Herbe 2014
- Floralies de NANTES
- Les haies bocagères
- Qu’est-ce que je coupe ?
- Rapport d’activités 2013
- Qu’est-ce que c’est ces légumes
- Assemblée générale 2014

  • 2013

- Art floral, de neige et d’argent
- Plantations de vivaces
- Les plantes xérophiles
- Sortie du 21 Septembre
- Taille des fruitiers à noyaux
- Art’Palettes au musée Henri Barré
- Les allergies au jardin
- Sortie du 1er Juin
- Les plantes épiphytes
- Les photos de l’ONG SEF franco malgache
- Expo photos 2013 : les FRUITS
- La campagne avec la ville
- Traitements au naturel
- Tailles des arbustes à fleurs
- Art floral, la tresse du cœur
- L’ortie dans le jardin et dans l’assiette
- Rapport d’activités 2012
- Assemblée générale 2013

- Flash back !
- Le Parc Oriental de Maulévrier
- Le parc Camifolia à Chemillé
- Le parc Terra Botanica à Angers

- De l’humour aussi…
- Construction des toilettes sèches
- Musique au jardin de la Magdeleine
- 20 bonnes raisons de faire le marché "Artisan en herbe"


COURRIER :

Terra Botanica

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

Centre Prométhée

21, rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


LE SITE

optimisé pour Mozilla Firefox

résolution 1280x1024


SIÈGE :

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

21, Rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


CONTACT :

GIF - 1.2 ko

info@terrabotanica-thouars.fr


ADHÉSION

L’adhésion à l’association donne accès aux ateliers gratuitement.

Les sorties sont à tarif réduit.

Montant de l’adhésion :

de 2001 à 2012 : 11 euros

de 2013 à 2018 : 13 euros

de 2019 à 2020 : 15 euros


NOS PARTENAIRES

GIF - 3.2 ko

GIF - 8.6 ko

JPEG - 15.3 ko


GIF - 3.2 ko


GIF - 7.3 ko


GIF - 9.7 ko


GIF - 6.1 ko


GIF - 20.2 ko


GIF - 8.6 ko