A LA DÉCOUVERTE DES CUCURBITACÉES

samedi 10 octobre 2009
par  Terra Botanica

La conférence, par Michel RIALLAND

des cucurbitacées, bizarre ! l'assistance, toujours sérieuse oui c'en est une ! et elles sont bonnes !

Ordre : Cucurbitales, Famille : Cucurbitaceae

Cette famille végétale, qui se répartit en 130 genres, environ 800 espèces et peut-être 10 000 variétés au monde, offre une incroyable diversité de fruits.

La volupté de leur forme, la couleur de leur peau, la multiplicité de leurs usages expliquent que les cucurbitacées comptent parmi les plantes les plus connues et les plus cultivées au monde.

Les cucurbitacées sont apparues très tôt sur le continent américain (vers 6 000 av. J.-C.), elles ont eu un rôle majeur dans le développement de l’agriculture naissante en Amérique, et leur culture s’est propagée à tous les continents.

JPEG - 167.8 ko

La longue conservation de la plupart des fruits dans le temps et les saveurs raffinées de certaines variétés ne sont pas étrangères à cet intérêt. Au-delà des clichés, les cucurbitacées sont emblèmes de la fécondité, de la prospérité et de la bonne santé, et font aujourd’hui un retour remarqué aux plans de l’ornementation florale et des arts de la table.


Les cucurbitacées comme objet

JPEG - 153.7 ko


Les cucurbitacées comme médicament : la margose

JPEG - 70.5 ko


Les cucurbitacées en décoration : les coloquintes et les cucumis

JPEG - 131.9 ko JPEG - 137.8 ko


Les plus connus

JPEG - 94.4 ko


Les qualités nutritives des courges

Les courges sont dépuratives, diurétiques, émollientes, laxatives, nutritives, rafraîchissantes, sédatives et vermifuges (pour ce qui est des graines). Les cucurbitacées sont riches en vitamine A, elles contiennent aussi des vitamines Bl, B2, B3, C, D, E, F (pour certaines variétés) et apportent des acides aminés, des glucides, des protides et des fibres. Elles renferment de nombreux minéraux et oligo-éléments dont du calcium, du chlore, du cobalt, du fer, du manganèse, du magnésium, du phosphore, du silicium, du soufre et du zinc. Les courges sont les seuls légumes-fruits qui, après leur cueillette, s’enrichissent en vitamines et en sels minéraux. Certaines variétés changent de couleur pendant leur stockage ; c’est à partir de ce moment-là que leur qualité nutritive est optimale.

JPEG - 47 ko

Avec les graines de certaines variétés, on fabrique de l’huile de pépins de courges, utilisée en cuisine en association avec d’autres huiles pour assaisonner les salades et les crudités, mais qui ne doit jamais être employée à la cuisson ; on lui reconnaît des propriétés vermifuges et elle jouerait un rôle positif dans les problèmes de prostate.


CLASSIFICATION : 130 GENRES

ON SE LIMITERA ICI AUX 9 LES PLUS CONNUS

Pour plus de détails, consultez le site de l’ Association du Prieuré Saint Rémy-la-Varenne

Pour les voir, Samedi 24 et Dimanche 25 Octobre 2009, les HORTOMNALES


(les photos de courges présentées sont issues du site cucurbitophile.fr)

Le genre CUCURBITA

comprend treize espèces, dont cinq sont cultivées pour l’alimentation :

1-Cucurbita Ficifolia

exemple : la Courge de Siam

JPEG - 79.7 ko

2-Cucurbita Maxima

communément appelée Potirons

JPEG - 94.7 ko

exemple : Uchiki Kuri

JPEG - 78.4 ko

exemple : Atlantica Giant

JPEG - 56.8 ko

une bête à concours

JPEG - 178.6 ko

3-Cucurbita Mixta

communément appelée la Courge Mexicaine

JPEG - 51.8 ko

exemple : Japanese Pie

Goût : chair ferme, légèrement sucrée

Usage : sauté,gratin, ratatouille, beignet

JPEG - 67.1 ko

4-Cucurbita Moschata

communément appelée Courges musquées ou muscades

JPEG - 121.1 ko

exemple : Musquée de Provence

JPEG - 68.5 ko

exemple : Butternut Zenith

JPEG - 111.3 ko

5-Cucurbita Pepo

communément appelée Citrouille

JPEG - 82.1 ko

Dans cette espèce, on retrouve les types Halloween, Patisson, Coloquinte ornementale, Acorn, Spaghetti et Courgette

GIF - 5.7 ko GIF - 6.6 ko GIF - 4.6 ko GIF - 6.3 ko GIF - 4.9 ko GIF - 3.5 ko


(les photos de courges présentées sont issues du site cucurbitophile.fr)

Le genre CITRULLUS

comprend deux espèces : Citrullus colocynthis et Citrullus lanatus.
- La première, appelée coloquinte officinale, est une plante purgative, non alimentaire, originaire des zones désertiques et subdésertiques du Moyen-Orient. Elle ne doit pas être confondue avec les coloquintes ornementales qui appartiennent au groupe des Cucurbita pepo.
- La deuxième espèce est la pastèque, ou melon d’eau. Originaire d’Afrique, où elle est spontanée, elle s’est répandue dans toutes les zones chaudes. Attestée en Égypte dès 4 000 ans av.J-C., sa culture est surtout méditerranéenne. Le semis s’effectue en plein air. On ne taille pas la plante mais celle-ci nécessite une irrigation importante. Rafraîchissante, sa chair est très aqueuse (90% d’eau), contient 8 à 10% de glucides, est pauvre en matières minérales et en vitamines.

1-Citrullus Colocynthis

GIF - 6.8 ko

2-Citrullus Lanatus

communément appelée Pastèques

GIF - 88.7 ko


(les photos de courges présentées sont issues du site cucurbitophile.fr)

Le genre CUCUMIS

Le genre Cucumis comprend 60 espèces.

Plusieurs de ces espèces ont une grande importance dans la culture potagère, par exemple Cucumis melo, souche de tous les melons cultivés et Cucumis sativus, qui fournit toutes les variétés de concombres exploitées. Les cornichons appartiennent également à l’espèce Cucumis sativus ; ils sont en fait une variété de concombres.

1-Cucumis Melo

Le melon (Cucumis melo) est répandu dans le monde entier. On peut situer son apparition en Abyssinie et en Égypte vers 2 000 ans av. J.-C. et, de là, il s’est répandu en Iran-Turkestan puis, plus tard, en Chine. Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, l’engouement pour ce mets très couru a généré de nombreuses recherches sur les cultivars et les cultures. Poursuivies aux XIXe et XXe siècles, celles-ci portent actuellement sur la résistance aux maladies, l’amélioration de la qualité, le rôle de la polyploïdie, la parthénocarpie, les manipulations génétiques.

JPEG - 29.7 ko

2-Cucumis Sativus

Le concombre (Cucumis sativus) serait cultivé depuis au moins 3 000 ans en Inde. Les anciens Grecs le cultivaient sous le nom de sikuos, qui est resté dans la langue moderne sous la forme de sikua. Les Latins appelaient le concombre cucumis. Les améliorations récentes des concombres portent sur l’allongement des fruits, la perte de l’amertume, la gynoécie, la parthénocarpie, la finesse de l’épicarpe et l’adaptation à la culture hivernale en serre.

JPEG - 19.3 ko

3-Cucumis Anguria

C’est le petit concombre antillais

JPEG - 5.5 ko

4-Cucumis Metuliferus

C’est le Kiwano

JPEG - 9.5 ko


(les photos de courges présentées sont issues du site cucurbitophile.fr)

Le genre BENINCASA

L’étymologie du terme renvoie au nom du botaniste G.Benincasa, cofondateur avec L.Ghuni du jardin botanique de Pise en 1453.

Il n’existe qu’une seule espèce originaire de Chine ou Malaisie nommée Benincasa Cerifera en raison de la substance cireuse blanche qui recouvre le fruit.

JPEG - 64.3 ko


(les photos de courges présentées sont issues du site cucurbitophile.fr)

Le genre LAGENARIA

Du latin lagena (flacon) et lagenarius (fabricant de bouteilles), ce sont les gourdes.

Les gourdes sont cultivées depuis très longtemps dans toutes les régions chaudes du monde, soit pour l’alimentation, soit pour des usages domestiques, décoratifs et médicinaux.

En séchant, l’écorce du fruit devient très dure et permet de confectionner des objets : cuillers, vases, godets à boire, poires à poudre, récipients pour transporter des liquides, entonnoirs, cache-sexe, flotteurs pour filets de pêche, instruments de musique,…

JPEG - 94.8 ko


(les photos de courges présentées sont issues du site cucurbitophile.fr)

Le genre LUFFA

Les plantes sont caractérisées par leurs fruits dont la pulpe disparaît graduellement pendant son développement. A maturité, elle laisse place à un réseau de fibres coriaces et élastiques. Ce réseau fibreux, dépouillé de l’écorce qui l’entourait, est couramment vendu comme article de ménage, éponge végétale ou courge torchon.

Le Luffa est cultivé pour son fruit, comestible quand il est jeune. En Chine, les fruits sont coupés en morceaux, séchés avant d’être cuisinés en bouillons. Les jeunes feuilles sont mangées en salade ou cuites comme des épinards. Les fleurs et les boutons sont incorporés dans des beignets. Les graines mûres sont grillées, salées et croquées.

JPEG - 137 ko JPEG - 65 ko


(les photos de courges présentées sont issues du site cucurbitophile.fr)

Le genre MOMORDICA

Amer lorsqu’il est cru, le fruit appelé “margose” (Momordica charentia) est comestible après cuisson. C’est un remède des flux, des catarrhes (inflammation des muqueuses se traduisant par une hypersécrétion) et de la toux.

En Inde, le suc des feuilles est prescrit comme émétique (ou vomitifs, ce sont des substances capables de provoquer un vomissement. Ils sont utilisés dans le cadre de l’épuration digestive) et purgatif dans les affections bilieuses.

Les graines donnent une huile utilisée comme cosmétique en Indochine.

Le fruit des momordiques est d’abord vert et devient, à maturité, jaune orangé. Son écorce épaisse et charnue se déchire alors en trois lambeaux. Les graines, enveloppées d’une tunique pulpeuse d’une teinte sanguine éclatante, adhèrent à la paroi.

JPEG - 81 ko


(les photos de courges présentées sont issues du site cucurbitophile.fr)

Le genre TRICHOSANTES

L’étymologie du nom, construite avec le Grec thrix (cheveux) et anthos (fleur), fait allusion aux pétales chevelus de la plante.

JPEG - 84.2 ko


(les photos de courges présentées sont issues du site cucurbitophile.fr)

Le genre SECHIUM

L’espèce Sechium edule, appelée aussi chayotte, chouchou (île Maurice) ou christophine (Antilles) est une plante vivace par la racine qui présente la particularité de se comporter en vivipare ( Se dit d’un animal dont les petits viennent au monde entièrement développés). La graine germe dans le fruit et les tiges se développent en consommant sa chair. En Europe, on connaît deux variétés bien distinctes : l’une à fleurs et fruit vert pâle, l’autre où les deux éléments sont de couleur blanc crème. Les fruits de cette dernière variété, plus gros, plus résistants à la chaleur et se conservant bien, sont considérés comme de moins bonne qualité.

JPEG - 65.4 ko


La culture des cucurbitacées


Cuisiner des courges

Et la sélection de recettes de Citrulus

Le recueil de recette de l’Association du Prieuré de Saint Rémy la Varenne



Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456

Annonces

RÉFÉRENCES


Des annonces pour mon jardin avec

labouture.fr

JPEG - 187.3 ko

Plumbago

DERNIERS ARTICLES

  • 2019

- Pique-nique du 27 Juin
- Atelier Art floral : "Les Roses"
- Concours et expo photos "Au bord de l’eau"
- Floralies de Nantes
- Atelier "Butte de permaculture et plantation haie fruitière"
- Atelier "La santé du jardin"
- Marché de printemps à Terra Botanica ANGERS
- Atelier "Soins aux plantes d’appart"
- Atelier "Sols : Amendements / Paillages"
- Assemblée Générale 2019 et Rosiers

  • 2018

- Conférence de Pierre Donadieu
- Atelier "Couronne de Noël"
- Atelier "Bouturage de bois dormant"
- Atelier "Bulbes"
- Fête des plantes de Bressuire
- Atelier "Fougères"
- Pique-Nique du 28 Juin
- Atelier "Greffage d’agrumes"
- Concours et Expo photos "Plumes"
- Atelier "Insectes et auxiliaires"
- Art floral - Jumelage Louisiane
- Atelier "Vivaces"
- Marché aux plantes 2018
- Atelier "Plantation d’arbres"
- Atelier "Une fleur : la Rose !"

- Assemblée Générale 2018 et les champignons

  • 2017

- Art floral, Noël cuivré
- Pépifolies 2017
- Atelier "Conception de jardin"
- Atelier "Conception de jardin"(suite)
- Atelier "Orchidées"
- Fête des Plantes - Bressuire
- Atelier "Rosiers"
- Concours et Expo Photos "Insectes, Araignées et autres Invertébrés"
- Renaturation
- Bassin

  • 2016

- Artisan en herbe 2016

  • 2015

- Pépifolies 2015
- Feuillage travaillé, Mouvement du vent
- Assemblée Générale 2015 et le safran

  • 2014

- Les figuiers
- Aster et Chrysanthèmes
- Foire aux plantes à Bressuire
- Le jardin de Sébastien
- C’est quoi une greffe
- Expo photos 2015 : "Feuilles"
- Expo photos 2014 : "Fleurs Sauvages"
- Le marché Artisan en Herbe 2014
- Les haies bocagères
- Qu’est-ce que je coupe ?
- Rapport d’activités 2013
- Qu’est-ce que c’est ces légumes
- Assemblée générale 2014

  • 2013

- Art floral, de neige et d’argent
- Plantations de vivaces
- Les plantes xérophiles
- Sortie du 21 Septembre
- Taille des fruitiers à noyaux
- Art’Palettes au musée Henri Barré
- Les allergies au jardin
- Sortie du 1er Juin
- Les plantes épiphytes
- Les photos de l’ONG SEF franco malgache
- Expo photos 2013 : les FRUITS
- La campagne avec la ville
- Traitements au naturel
- Tailles des arbustes à fleurs
- Art floral, la tresse du cœur
- L’ortie dans le jardin et dans l’assiette
- Rapport d’activités 2012
- Assemblée générale 2013

- Flash back !
- Le Parc Oriental de Maulévrier
- Le parc Camifolia à Chemillé
- Le parc Terra Botanica à Angers

- De l’humour aussi…
- Construction des toilettes sèches
- Musique au jardin de la Magdeleine
- 20 bonnes raisons de faire le marché "Artisan en herbe"


COURRIER :

Terra Botanica

Centre Socio-culturel

Pôle Anne Derays

79100 Thouars

tel : 05 49 66 76 40


LE SITE

optimisé pour Mozilla Firefox

résolution 1280x1024


SIÈGE :

Maison des Jardiniers

Levée de la Magdeleine

79100 Thouars


CONTACT :

GIF - 1.2 ko

info@terrabotanica-thouars.fr


ADHÉSION

L’adhésion à l’association donne accès aux ateliers gratuitement.

Les sorties sont à tarif réduit.

Montant de l’adhésion :

de 2001 à 2012 : 11 euros

de 2013 à 2018 : 13 euros

en 2019 : 15 euros


NOS PARTENAIRES

GIF - 3.2 ko

GIF - 8.6 ko

JPEG - 15.3 ko


GIF - 3.2 ko


GIF - 7.3 ko


GIF - 9.7 ko


GIF - 6.1 ko


GIF - 20.2 ko


GIF - 8.6 ko